Une famille, deux langues, une réalité

Rétention du français par type de famille, Ontario, 2011

90,2 %  Mère francophone et père francophone
60,9 %  Mère francophone monoparentale
54,8 %   Père francophone monoparentale
40,8 %   Mère francophone, père non francophone
19,6 %   Père francophone, mère non francophone

PHILIPPE ORFALI
Le Droit
L’exogamie. Plus des deux tiers des familles franco-ontariennes en seraient atteints. Une maladie contagieuse? Pas tout à fait. Mais le phénomène pousse les acteurs de la communauté à redoubler d’efforts et de créativité pour assurer la pérennité du fait français en Ontario. (la suite…)

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s